LA PASSION DE LA POÉSIE

UNE POÉSIE PAR JOUR


UNE PAGE DE POÉSIE

 

125299417_139303687958286_958745503672036390_n (2)

 

 

La vieille dame 

 

Après une longue vie 

Bien remplie, 

Une vieille femme vient de nous quitter 

Pour l’éternité. 

 

Sa fille, brisée de douleurs

Ne peut apaiser son cœur.

Et d’une voix lointaine et feinte,

elle entend : 

 

« Tu ne me vois pas 

Mais je suis là .» 

La douce brise son ton joli visage 

Alors qu’immobile est le feuillage; 

 

C’est moi. 

 

L'étoile scintillante perce le noir 

Des sombres soirs,

Seule, isolée ,

Dans le ciel ancré, 

 

C’est moi. 

 

Cette mélodie lointaine 

Qui traverse les plaines 

Venue de ton enfance 

Un jour de souffrance; 

 

C’est moi. 

 

Cette jolie fleur 

Aussi belle que ton coeur 

Qui vient d’éclore 

Alors qu’elle attendait la mort; 

 

C’est moi. 

 

Le rayon de soleil 

D’un éclat sans pareil 

Un jour de novembre 

Entre dans ta chambre; 

 

C’est moi. 

 

L’arc-en-ciel ce matin 

Pur festin 

Pour ton âme 

En larmes; 

 

C’est moi. 

 

« Vois-tu, j’ai vécu une longue vie 

Pleine de joies et de défis 

N’est pas une raison pour tes pleurs 

Garde les souvenirs dans ton coeur.  »

 

Je suis là où m’envoie le destin, 

Celui de tous, le mien, le tien, 

L’inéluctable dénouement 

Du cycle de chaque vivant. 

 

Laisse-moi dans mon havre de paix, 

Tiens-toi à baie. 

J’ai mérité mon repos 

Mais ne me tourne pas le dos. 

 

Sèche les perles de tes yeux 

Revis les moments heureux 

Que toi et moi avons partagés 

Dans un magnifique passé.»

 

 

 


16/11/2021
6 Poster un commentaire